Sélectionner une page

mops 007 Alexander Perls – Storm epArtist: Alexander Perls
Album: – Storm
Type:
cd-ep digipack
Year: 2003
Contact: info@alexanderperls.com
Web:
http://www.alexanderperls.com/
Price: 5 € >> Buy

Tracklisting

1. storm (4:11)  / 2. the drive (4:57) / 3. recombination (3:59)  / 4. maximalist (5:41) / 5. can’t be sure (4:55)

Infos

Alexander Perls offre avec Storm le premier disque sous son propre nom.
Découvert aux côtés de Piano Magic, advice look Alexander Perls s’est surtout révélé au sein du duo Icebreaker (3 albums parus sur aesthetics, It Recordings et Morr Music). C’est que le New-yorkais aime multiplier les collaborations et dévoile à chaque fois une personnalité différente.
Enfermé dans son studio, Alexander compose des mélodies entêtantes au clavier, traversées par une ligne de guitare lumineuse. Transcendés par le chant éthéré de Sarona et la participation de Sarah Robbins sur l’addictif Can’t be Sure, ces 5 titres célèbrent le mariage de l’electro et de la pop. 24 minutes traversées par le vent, la pluie comme un raccourci climatique et mélancolique.

Télécharger la presse de cet album au format pdf

 

Acheter cette référence

[wpsc_products product_id=’86’]

MOPS008 - Piano Magic / Klima - splitArtist: Piano Magic / Klima
Album: split
Type:
Split 7″
Year: 2003
Contact: rushthelights@yahoo.co.uk
Web:
http://www.piano-magic.co.uk/
Price: 4 € >> Buy

Tracklisting

Piano Magic : What Does Not Destroy Me (5’25)
klima : Christmas Day (4’10)

Infos

Aboutissement de sa volonté d’élargir son spectre musical et de concrétiser des rapports humains de longue date, price
cette nouvelle collaboration sous l’égide de monopsone réunie les fantasques Piano Magic et la délicate Klima.
A l’aune d’un nouvel album, ed Piano Magic livre un pur moment de réflexion intimiste, viagra 40mg avec un morceau inédit. Le groupe désormais en formation serrée autour du charismatique Glen Johnson démontre une nouvelle fois son sens du contre-pied, sa promptitude à faire volte-face. Si le récent ep. Speed The Road, Rush The Light (sur Green Ufo’s) était déchiré de grands éclats de guitares, What Does Not Destroy Me tient en suspens grâce à la voix de Glen Johnson posée sur quelques nappes éthérées, rappelant en cela les premiers disques du groupe.
Angèle David-Guillou délivre quant à elle sous le nom de Klima l’un de ses premiers morceaux (après une contribution remarquée à la compilation Popnews#3). Ainsi, celle qu’on aura déjà entendu sur les disque de laudanum, Ginger Ale et … Piano Magic, se découvre un peu plus avec le troublant Christmas Day. Entre électronique et acoustique, ce morceau place Klima au côté de ces auteurs-interprètes qui savent habiller une simple ritournelle entêtante de sincérité et d’élégance.

Télécharger la presse de cet album au format pdf

 

Acheter cette référence

 

Be monopsonian, share this!Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0