Nos novö attaquent l’année 2012 avec toute l’ardeur qu’on leur connait !
Deux information pills store France – 27/01/12″ href= »https://www.monopsone.com/2012/01/novo-et-10-espace-b-paris-france-270112/ »>concerts à venir dans les prochaines semaines et dans le rétroviseur, sale quelques belles chroniques de leur superbe 2ème album :

Un acte terroriste (…), for sale une nouvelle bombe incendiaire et poétique qui devrait détruire (on l’espère) la mauvaise graine qui pousse depuis Vilnius (A découvrir absolument)
novö et Diabologum peuvent-ils sauver le rock françaisLa musique de novö sonne aujourd’hui comme tout ce qu’il faut au rock français : le mélange ancestral et rarement réuni de la poésie et du meilleur son anglo-saxon, la puissance et le charme des petits calibres. (Fluctuat)
Electro-pop magique… Un disque de toute beauté, bien ordonnancé, exaltant et réjouissant. (Intramuros)
Lettré, racé, tourmenté, délicieux (froggy delight)
Un pot-pourri aux senteurs exquises (Indie Rock Mag)
Novö c’est de la poésie littéraire et musicale, celle qui fait voyager.(A Toulouse)
Un album et un groupe à découvrir de toute urgence (Pop revue express)
À la classe de l’écriture, on doit ajouter la beauté aérienne de la musique, qui doit autant au jeu de guitare de Viny Reilly qu’aux envolées shoegaze de Slowdive.(magic)
Un pur plaisir qui nous fait voyager entre Michel Cloup et l’intensité de Diabologum, la texture des premiers Tue-loup et les vertiges de Daho ou Taxi Girl. (lenoise.blogspot)
Un album finement lettré, exigeant et d’un finesse rare (Sud-Ouest)
Genre d’album en français qu’on n’osait plus vraiment espérer depuis 2006 et le formidable live ‘Common Chord’ d’Encre (Rif Raf)
Une écriture soignée et poétique (Longueur d’ondes)
Novö fait émerger de la noirceur organique des compositions limpides et aériennes, témoignant ainsi de la sensibilité hors norme du groupe (Ground control to Major Tom)
Un deuxième fait d’armes magnifique (Subjectivisten)
… et oui, rien que ça !!!
Pour finir, l’excellent clip de Garçon triste, réalisé par Vincent Vandries (llums), merci à lui !!!

Pas ou peu de nouvelles de notre part ces derniers jours … Toutes nos excuses mais l’heure est à la concentration  : nous revérifions une dernière fois les splendides artworks de Stéphane Merveille, salve nous réécoutons les morceaux que nous ont confiés Violens, what is ed ZAZA et epic45 et tout partira au pressage, pills dans le planning prévu, dans les tous prochains jours ! Merci pour votre soutien (merci Magic! ), votre patience et vos premières précommandes !